Telle une écaille

Publié le par Johann Pouyé

Hommage à mes clans, A ceux qui habitent mes veines, A ceux qui habitent mon cœur, ​ *** Dans le pays de Bûûmê, Sur le tertre d'un clan, Je suis telle une écaille, Viscéralement liée à sa chair, Assise aux côtés des autres, Et je ne marche sur personne....

Lire la suite

Extrême Elodie ...

Publié le par Johann Pouyé

* * * A l'heure des âmes meurtries, A l'heure des espoirs dépéris, A l'heure des jours assombris, Elle vole, s'éloigne et se découvre, Au monde du silence, Au flottement de l'existence, Au poids de l'insouciance. Extrême Elodie. ________________________________...

Lire la suite

Mon vieux

Publié le par Johann Pouyé

Vois-tu l’horizon ! Son infini n’existe point, Mon vieux, Regarde la ! Elle nous attend au loin, Mon vieux, Il reste un brin de chemin, de sable, de pierre, Mon vieux, Il reste des aurores de vagues, de sel et amers, Mon vieux, * * * Encore chaque pas...

Lire la suite

Take your time to find

Publié le par Johann Pouyé

Une petite mélodie écrite, composée et dessinée sur le thème de la notion du temps nécessaire pour tisser une histoire ordinaire ... Take your time to find Day after day I see you smiling, But there’s a glass wall between you and me. Night after night...

Lire la suite

Thileli ou l'Ode à "Cyberté"

Publié le par Johann Pouyé

Thiléli ou l'Ode à Cyberté envoyé par JORICK98823 **** Au hasard des méandres de pixels, Aux froides flammes et fines étincelles, D e délayage du verbe sans décibels, Je m’éblouis de mille lumières, M e laisse fondre, me laisse faire, Aux virtuelles étreintes...

Lire la suite

Accouphènes

Publié le par Johann P.

**** Qui sont-ils ? D’où viennent-ils? Combien sont-ils ? Comment sont-ils arrivés ? Qui sont-ils ? On les entend de jour, comme de nuit, Par habituation ils s’éclipsent, si petits, On aurait dit un des aé-aés de nos aieux On aurait pensé à ces mauvaises...

Lire la suite

Niaouli, mon rebel

Publié le par Johann P.

Note : Un "hymne" à la nature de mon berceau ; plus particulièrement à un de ces emblèmes : Le niaouli. Tel un rebel, c'est ainsi que cet arbre se présente chaque fois devant, chaque fois après, chaque fois pendant le passage des flammes de nos maladresses....

Lire la suite

Just be your star

Publié le par Johann P.

**** Mama could you feel my pain Why anymore wait in vain I can't bear anymore This anger at my door Stop my plea Stop my plea Let me free Let me free I just wanna fly, And just touch the sky Does not mean to die I will be your star Wherever you are I...

Lire la suite

1 2 > >>

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog